logo seela

10 certifications reconnues en cybersécurité

Helene Batard – Responsable marketing 

juin 26, 2023

Temps de lecture : 5 min

Sommaire

Dans le monde du travail, mais plus encore dans les domaines liés à l’informatique, les certifications possèdent un aspect particulier. Dans le cas de la cybersécurité, les certifications ne sont pas de simples atouts d’embauche, mais de véritables preuves d’une méthodologie d’apprentissage, de compréhension et de technique pour le professionnel qui les possède. Savoir quelles sont les certifications à privilégier et sur lesquelles se pencher en priorité est donc une véritable force, qui servira par la suite à être le plus compétitif et qualifié possible sur un marché de l’emploi hautement concurrentiel et très exigeant.

Avant d’aller plus loin, prenons bien en compte que les certifications en cybersécurités qui vont être présentées ne sont pas de simples avantages pour votre profil professionnel, mais bien des preuves de qualifications techniques concrètes et prises en compte durant l’ensemble de votre carrière. Il n’est pas rare, en fonction des certifications possédées, d’observer des écarts conséquents en termes de rémunération et de fonctions occupées, même à diplômes équivalents. Ainsi, les certifications en cybersécurité confirment une règle, pilier de l’informatique, la formation est clef.

Voyons donc ensemble à présent, les 10 certifications en cybersécurité, qui vous permettront de vous établir comme une référence.

🎓Certified Information Systems Security Professional (CISSP), (ISC)²

La certification CISSP, délivrée par l’organisme (ISC)² est sans aucun doute la certification la plus en vue en cybersécurité, que ce soit en Europe ou à l’international.

Cela n’est pas sans cause, en accomplissant la certification CISSP, vous prouvez que vous maîtrisez la conception, le déploiement, la gestion et la maintenance des solutions de sécurité informatique d’une organisation.

Au-delà de ce qu’elle représente, ce sont également les pré-requis nécessaires pour le passage de cette certification qui attestent de votre niveau technique, car vous devez par exemple attester de minimum 5 années d’expérience dans au moins 2 des 8 domaines du CISSP CBK.

  • Security and Risk Management (15%)
  • Asset Security (10%)
  • Security Engineering (13%)
  • Communication and Network Security (13%)
  • Identity and Access Management (13%)
  • Security Assessment and Testing (12%)
  • Security Operations (13%)
  • Software Development Security (11%)

🎓 Certified Information Systems Auditor (CISA), ISACA

La CISA est une certification délivrée par l’association professionnelle spécialisée ISACA.

La certification CISA atteste de la capacité d’un professionnel en cybersécurité à savoir repérer et caractériser des vulnérabilités, puis les traiter, tout en étant capable d’implémenter des solutions de monitoring et de reporting.

Tout comme la CISSP, la CISA fait partie des certifications les plus reconnues du marché et tout comme la CISSP, elle requiert 5 années d’expérience en IT, en audit de systèmes d’informations ou en sécurité informatique en général

🎓 Certified Information Security Manager (CISM), ISACA

La CISM est, elle aussi, une certification délivrée par l’association ISACA.

 Avec la CISA, ciblant majoritairement les auditeurs et les managers de systèmes d’information, la capacité d’un professionnel à auditer et gérer la sécurité d’un système d’information est entièrement reconnue et prouvée.

La certification CISA ne nécessite pas de pré-requis formels pour être passée, cependant, il est important pour le futur candidat d’avoir une bonne culture en sécurité informatique et de bons antécédents en termes de formation en informatique et en sécurité informatique.

🎓 Security+, CompTIA

La certification Security+ est une certification en cybersécurité considérée comme « entry-level », elle est donc favorisée par les débutants du secteur et est délivrée par CompTIA.

La Security+ atteste de la capacité d’un professionnel en cybersécurité à analyser, monitorer et sécuriser les environnements informatiques d’une entreprise. Il aura également des notions en termes de lois et de conformité informatique avant d’identifier et réguler toute faille de sécurité.

La Security+ ne nécessite aucun pré-requis, mais il est conseillé de posséder au minimum deux années d’expérience pour pouvoir la passer sereinement.

🎓 Certified Ethical Hacker (CEH), EC-Council

La CEH est une certification orientée vers le pentest, les professionnels en red-team et le white-hacking (ou ethical hacking).

Cette certification atteste des capacités d’une personne en pentest, en détection d’attaques ainsi qu’en prévention des vulnérabilités pouvant exister sur un système d’information.

La certification CEH nécessite soit deux années d’expérience en sécurité informatique, soit d’un certificat de complétion d’un entraînement EC-Council.

🎓 Security Essentials Certification (GSEC), GIAC

La Security Essentials de Global Information Assurance Certification est une certification, tout comme la Security+, considérée comme étant appropriée pour débutants en cybersécurité.

C’est une certification qui peut être considérée en cas d’envie d’accélérer votre montée en compétence et améliorer vos chances de plus facilement accéder à des fonctions plus hautes par rapport à votre poste actuel. La GSEC atteste de votre capacité à tout d’abord avec de bonnes notions en sécurité des systèmes d’information, mais également en réseau, tout en prouvant votre efficacité en sécurité réseau, en traitement et réponses d’incidents et en sécurité informatique et cloud en général.

Par son statut « entry-level », la certification GSEC ne possède pas de pré-requis et n’est pas contraignante sur cet aspect.

🎓 Advanced Security Practicioner (CASP+), CompTIA

Destinée à démontrer la capacité de professionnels en cybersécurité à maîtriser des compétences techniques avancées, la certification CASP+ est, tout comme d’autres certifications de notre liste, bien appréciées des entreprises spécialisées. 

Cette certification couvre sur un niveau avancé plusieurs notions, telles que l’analyse de risques, la sûreté des systèmes d’information, les vulnérabilités des réseaux et des logiciels ainsi que la virtualisation et la sécurisation cloud.

Orientée vers des professionnels voulant se diriger sur des positions telles que l’architecture, la CASP+ ne requiert pas d’expérience particulière, mais comme vu précédemment, CompTIA suggère un minimum d’expérience, particulièrement pour cette certification à destinations de profils avancés techniquement.

🎓 Certified Incident Handler (GCIH), GIAC

La certification Certified Incident Handler de GIAC est une certification spécialisée en détection et en gestion d’incident de sécurité et se prédestine à des profils avec une minimum d’expérience professionnelle en cybersécurité.

La GCIH offre à l’entreprise une preuve que le spécialiste en cybersécurité qui la possède a de bonnes capacités en techniques de détection des vecteurs et des vulnérabilités pouvant mener à une attaque sur des systèmes d’information tout en assurant une bonne gestion de l’incident et en offrant une réponse adaptée.

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour passer la certification GCIH, cependant, une bonne expérience peut être utile pour favoriser vos chances.

🎓 Systems Security Certified Practicioner (SSCP), (ISC)²

La Systems Security Certified Practicioner de (ISC)², ou SSCP est une certification de niveau intermédiaire.

La certification SSCP prouve à un employeur la capacité d’un professionnel à pouvoir concevoir, implémenter, maintenir en condition de sécurité et monitorer une infrastructure informatique. L’examen est complet et couvre des notions allant de la sécurité système, à la détection d’incidents, en passant par l’identification et l’analyse de risques.

C’est une certification complète et très intéressante pour commencer sa carrière qui ne requiert qu’une année d’expérience en milieu professionnel ou un diplôme (Master ou Bachelor) complété dans le domaine de la cybersécurité

🎓 Offensive Security Certified Profesional (OSCP), Offensive Security

L’OSCP est une certification très connue et appréciée dans le milieu de la cybersécurité, mais plus particulièrement pour les pentesters, pour lesquels elle est une étape incontournable.

Ayant un des examens les plus complexes s’étalant sur deux jours, où le candidat devra compromettre plusieurs machines en utilisant différentes exploits et en fournissant à chaque fois un reporting complet de ses actions pour chaque attaque, l’OSCP est une certification hautement exigeante, mais hautement appréciée en conséquence. Elle prouve clairement la capacité d’un pentester à effectuer ses tests, avec méthodologie et ordre et surtout, à retranscrire correctement l’ensemble sous forme de reporting clairs.

La certification OSCP, malgré cette haute technicité, ne requiert aucune expérience précise pour être passée, mais Offensive Security recommande bien entendu d’avoir des compétences solides en Scripting, ou en distributions Linux par exemple.

Notons bien que cette liste de certifications n’est pas exhaustive et que pour chaque profil existant en cybersécurité, certaines certifications spécialisées (en cloud ou en networking par exemple) pourraient être appropriées. Ainsi, nous avons ici fait un rapide tour de celles qui sont les plus demandées et les plus reconnues, tout en vous permettant d’obtenir le meilleur retour sur investissement possible.

Commencez votre formation en cybersécurité

Formation

Carrière

Cybersécurité

100% en ligne

Donnez un nouveau souffle à votre carrière avec nos formations cybersécurité

Mail

information@seela.io